Visitez notre boutique en ligne
25.05.2020

La vie au domaine

Wenceslas Soreau, chef de cave des domaines Jean-Michel Sorbe et Pierre Duret

Contrairement à ce que pourrait suggérer son prénom, Wenceslas n’a aucune origine polonaise. Il est le 3e et petit dernier d’une fratrie de Chinon, et ses parents lui ont choisi un prénom original, voilà tout. Mais on a dû lui poser cette question des centaines de fois.

Issu d’une famille qui compte plusieurs femmes et hommes du vin depuis des générations, il obtient à son tour un BTS viticulture-œnologie en 1997. Ses stages le conduisent à Reuilly, puis à Quincy où il fait une première vinification, au crépuscule des années 90’. Il passe ensuite 3 ans à Chinon, chez un prestataire spécialisé dans la filtration et la mise en bouteille des vins, lui offrant ainsi la parfaite maîtrise de la seule corde qui manquait encore à son arc.

C’est ensuite qu’il rejoint la Maison Joseph Mellot qui est sur le point d’inaugurer la cave Jean-Michel Sorbe, à Brinay, et Le Sentier du Vin, le parcours pédagogique qui lui est associé. Il est embauché comme chef de cave et y effectue les premières vinifications, en 2002.

Depuis, millésime après millésime, il transforme chaque vendange en de délicieux vins de Quincy et Reuilly.

A la fin de l’été, il s’accorde avec le chef de culture pour déterminer la parfaite maturité des raisins, et il entre en scène dès l’arrivée des raisins en cave. Il procède ensuite à la vinification et à l’élevage de chaque cuvée jusqu’à leur départ de la cave vers les meilleures caves et tables d’amateurs de Quincy, de Reuilly blanc ou rosé… Depuis bientôt deux décennies, il s’est amouraché avec force pour cette région viticole du Centre-Loire, et tout particulièrement pour les appellations Quincy et Reuilly, où il renouvelle jour après jour l’art de révéler le meilleur des cépages et des terroirs pour offrir des vins justes et sincères.

6 questions à Wenceslas Soreau :

Votre premier souvenir lié à la vigne ?

Quand j’avais à peine 10 ans, j’ai le souvenir des vendanges manuelles, chez mon oncle, à Chinon. L’ambiance était formidable, et je garde en mémoire les grandes tablées de vendangeurs à l’heure du déjeuner, et le banquet de fin de vendanges, très festif.

Votre saison préférée en Centre-Loire ?

L’hiver. Dans le Cher, nous avons la chance de voir la neige tomber quasiment chaque année. Les paysages de vignes enneigées m’émerveillent toujours, je trouve cela magnifique, et magique.

Votre lieu préféré en Centre-Loire ?

J’aime beaucoup Bourges, son patrimoine bâti historique auquel je trouve un charme fou.

Votre cuvée préférée ?

Le Reuilly Rosé, parce qu’il interpelle et interroge toujours. Peu de personnes savent qu’il est issu de Pinot Gris, et c’est un plaisir de le faire découvrir.

Votre accord met-vin préféré ?

Pour me faire plaisir à tous les coups, proposez-moi une douzaine d’huîtres Marennes Oléron,

avec un verre de Quincy Jean-Michel Sorbe ! 

Votre geste écoresponsable quotidien ?

Je préfère faire qu’acheter tout fait : à la maison, nous évitons autant que possible les produits agroalimentaires prêts à consommer… nous faisons nous-même nos yaourts, par exemple.

Franco de port
à partir de 12 bouteilles

Tarifs dégressifs
à partir de 24 bouteilles

Paiement sécurisé
par carte bancaire