appellation
Coteaux du Giennois
Joseph Mellot - D8C_0312
Histoire

Les origines de ce vignoble reposent sur la présence de nombreuses abbayes dans la région. La construction de l’Abbaye Cistercienne de Roche, à Myennes, ainsi que l’édification par l’Evêque d’Auxerre d’un château à Cosne-sur-Loire, en sont l’héritage.  L’occupation du Château de Giens par le Comte de Gien et le futur Roi Charles VII, contribua de façon importante au développement des vignes, pour étancher la soif des seigneurs et rois invités. Le Coteau-du)Giennois a obtenu son AOC assez tardivement, en 1998.

Joseph Mellot - D8C_0312
Terroirs et climat

Le vignoble du Coteaux du Giennois repose sur deux sols distincts, séparés par une faille. Au nord, les sols sont constitués d’argiles et de silices. Au sud, on trouve des terres blanches calcaires, surplombées des dépôts siliceux par endroit.

Le climat reste doux, dû à la proximité du passage de la Loire. Les hivers sont agréables mais humides et les étés sont moyennement chauds.

Joseph Mellot - D8C_0312
Cépages

Pour revendiquer l’AOC Coteaux-du-Giennois, les vins blancs doivent être vinifiés à partir du Sauvignon blanc. Ce seront des vins aux belles expressions du terroir, avec des notes florales et de fruits blancs.

Les vins rouges et rosés sont élaborés par un assemblage de Gamay et Pinot  noir, aux arômes fins et fruités, légèrement épicés, tout en finesse et délicatesse.