500 ans d'histoire

Une histoire de famille qui remonte à 1513


Le nom « Mellot » est associé au vignoble depuis 1513. La renommée de César Mellot, conseiller pour les vins à la table de Louis XIV a permis de développer une longue dynastie de vignerons passionnés. De génération en génération le savoir-faire se transmet.

Dans les années 1920, Alphonse Mellot, l’arrière grand-père d’Alexandre, fut le premier vigneron de Sancerre à exposer ses vins à la Foire de Paris et à remporter de nombreuses médailles dans les manifestations viticole et culinaire. Puis il ouvrit un dépôt dans la Halle aux vins de Bercy afin de développer ses ventes dans la capitale. Ses 2 fils Edmond et Joseph, lui succédèrent dans l’entreprise en 1946.

En 1969, Edmond et Joseph Mellot firent une scission de la maison Alphonse Mellot. Joseph Mellot repris la suite du chai et lui donna son propre nom.

Dans les années 1960, la maison exporte déjà régulièrement au Danemark, aux Pays Bas et en Grande Bretagne : elle ne cessera alors de développer sa renommée et son image.

En 1984,  son fils Alexandre, mari de Catherine Corbeau Mellot lui succéda. Alexandre Mellot fût l’un des premiers à croire à l’important potentiel des vins de Sancerre et du centre Loire. Il reprend le domaine familial et décide d’étendre le vignoble, de moderniser l’outil de production et de donner une nouvelle impulsion à l’export. Il est rejoint en 1987 par Catherine Corbeau Mellot qui prend en charge la direction commerciale et la communication.

Aujourd’hui, à la tête de 100 hectares, sur les principales appellations de Centre Loire,  c’est attentive aux moindres détails que Catherine perpétue l’œuvre de son mari et mène le vignoble Joseph Mellot vers le succès. Présente sur l’appellation Pouilly Fumé depuis 1982, la maison Joseph Mellot a cru en la complémentarité des vins du centre. Le développement progressif sur les appellations de Quincy, Reuilly, Ménetou-Salon, Coteaux du giennois est révélateur d’une mise en valeur de chaque terroir en préservant toutes les caractéristiques identitaires gustatives des vins proposés.

En 1994 : acquisition du domaine Jacques Marchand en appellation Pouilly Fumé
En 1995 : la maison Joseph Mellot prend la succession de Pierre Duret à Quincy
En 1999 : reprise de  l’exploitation du Clos du Pressoir à Ménetou Salon et d’un vignoble en Coteaux du Giennois
En 2001 : acquisition de la  propriété de Quincy et Reuilly de Jean Michel Sorbe
En 2002 : réalisation d’un chai à Quincy, destiné à recueillir les raisins de ces deux appellations. Baptisée « le Sentier du Vin », cette unité de vinification est complétée d’un caveau de présentation sensorielle des vins et d’un parcours  pédagogique extérieur.

Actuellement, la taille du domaine permet de garantir un vrai suivi qualitatif à l’export. De nombreux restaurants et établissements luxueux présentent les vins Joseph Mellot d’Asie en Amérique, des pays nordiques aux pays de l’Est. Servis sur les grandes tables, ils bénéficient d’une renommée internationale.

D’autres défis sont relevés :
En juin 2009, la maison Joseph Mellot s’inscrit dans une démarche citoyenne au service du développement durable : c’est le premier domaine du Centre Loire a obtenir la certification Iso 14001, norme internationale de système de management environnemental et la qualification Agriculture Raisonnée.